Histoire de la dégradation du quartier

image_printImprimer

La commune de Montpellier était lancée dans une urbanisation sauvage, le principe adopté est la concentration verticale de l’habitat. Figuerolles est un des deux faubourgs de la ville :

  • au nord-est le faubourg Boutonnet a été l’objet de toutes les attentions et de rénovations de ses maisons,
  • au sud-ouest le faubourg Figuerolles a été un peu négligé !

Depuis longtemps, le quartier a mauvaise presse. La rue du Faubourg Figuerolles qui part de la place Salengro était une rue animée et très commerçante. Elle s’est peu à peu désertifiée. Il n’y a pratiquement plus d’artisans, rares sont les boutiques.

Autrefois, il y avait la voie était continue entre la place Salengro et la route de Lavérune. Maintenant, la rue de Figuerolles est tronçonnée au croisement avec celle de Bouschet de Bernard. Le tronçon de la place Salengro à Bouschet de Bernard est un chantier abandonné, une chaussée éventrée. La circulation des piétons y est dangereuse.

Le tronçon rénové entre Bouschet de Bernard et rue de Claret a vu la circulation restreinte à une seule voie vers la route de Lavérune. Une voie dans laquelle le bus venant de Bouschet de Bernard peine à s’engager. Le stationnement a été diminué considérablement. La voie vers Salengro est devenue une double voie cyclable. Bravo direz-vous ? Les cyclistes allant vers Lavérune-Gély arrivant au carrefour de la rue de Claret se trouvent nez-à-nez avec le bus obligé de tourner arrivant de la direction Lavérune et les autos qui le suivent. A quand un accident de deux-roues mortel ?  Où est passé le psychopathe qui a imaginé un tel piège ?

Les voitures et le bus obligés de tourner vers la rue de Claret tournent avec le bus rue Antérrieu qui est devenue TRES frequentée. Le poids du bus dégrade vite la chaussée !

La rue Lafeuillade s’est agrémentée d’un superbe immeuble en béton a façade de clapier (cage à lapins). Le trottoir, étroit, décroche avec celui de l’extrémité de la rue. Là aussi, on n’a pas mesuré l’étroitesse des trottoirs : 1,18 m (118 cm) ! And so on

Raymond GIMILIO
Porte-Parole

 370 total views,  2 views today

wbmcdq

Le webmestre

Laisser un commentaire